H&M mise sur une nouvelle expérience client

H&M : à la reconquête du marché français.

Si l’enseigne suédoise a connu ses heures de gloire, elle enregistre depuis une dizaine d’années, des pertes records (4 Milliards € d’invendus).
Coup de poker ou coup de maître ? Cofordis vous dit tout sur l’ouverture de l’énorme flagship parisien.

Le classisme : une valeur sûre ?

Bien qu’étalé sur 5 000m² et 6 niveaux, bien que niché au cœur du quartier touristique du IXème arrondissement de Paris, bien qu’accolé aux mythiques Galeries Lafayette, le plus grand magasin H&M de France n’en reste pas moins classique dans son fonctionnement.
De traditionnels mannequins présentant de nombreux looks, des prix conformes à l’image de l’enseigne ne retirent en rien la réalité de l’efficacité et du savoir-faire suédois.
H&M n’a certainement pas oublié le ratage de La Halle – Paris lors de sa tentative de montée en gamme.

De la nouveauté tout de même !

Avec le numéro 2 mondial du secteur, il fallait bien s’attendre à quelques innovations.
toutes les gammes dans un même magasin : les clients retrouveront dans ce magasin parisien, tous les produits de la marque. Collections femme, enfant, bébé, homme, sport, femme enceinte, maison (H&M Home est sur 400 m² !), beauté : tout y est !
une collection capsule en édition limitée pour l’ouverture : « Bonjour Paris » c’est son nom de cette collection et elle regroupe l’essentiel de la garde-robe d’une parisienne ; oversize chemise blanche, trench-coat, blazer, marinière, robes à volants, jupes fluides …

Un mix-positionnement de « fast fashion » et de mode circulaire.

Toute l’attention s’est focalisée sur le concept Take Care.
Le but : amener les clients à porter leurs vêtements le plus longtemps possible en les aidant à les réparer, à les customiser.
Des ateliers de couture, de broderie, d’entretien permettent de faire réparer, transformer ses habits usagés qui trouvent une nouvelle vie.
A noter que ces services ne sont utilisables que pour les vêtements de la marque : nécessité économique oblige.

Une marque éco-responsable.

Comme son homologue du mobilier de maison, H&M se veut éco-responsable.
La ligne Conscious et le programme de récupération de vieux vêtements avaient déjà placés la marque parmi les enseignes eco-friendly.
Cette fois-ci, H&M va encore plus loin en créant une gamme de lessives, sprays détachants et de shampoings pour vêtements composés de substances naturelles et renouvelables, correspondant à chaque matière.
Sur le site de la marque, une plateforme donne des conseils pour un entretien naturel.

Du marketing à gogo.

Pour marquer les esprits, il faut de l’imagination, de la surprise.
Si le magasin en lui-même reste très classique, le merchandising fait tout son effet.
La théâtralisation de Take Care devrait amener les clients à apprécier leurs visites. Déjà proposé à Hambourg ce service appliqué à Paris devrait être un succès.
Pour un total look parisien, les brodeurs (sur machine) sont habillés de marcels rayés et de bérets : c’est la French touch !
Tactiquement, on ne peut que souligner le choix bien malin de la date d’ouverture : 1 semaine avant les soldes !
Et cette inauguration a été l’occasion de rassembler tout ce que la mode compte d’influenceurs, d’ambassadrices de la marque comme Marie-Ange Casta, lors d’une soirée organisée sous l’énorme verrière construite sur mesure et placée à 7m de hauteur.

« Avec ce nouveau magasin totalement repensé et transformé, nous sommes ravis d’offrir une expérience cliente inédite, avec toutes les collections H&M pour une clientèle familiale française et internationale. Ce fabuleux flagship sera le lieu des dernières tendances et lancements de H&M, une véritable célébration de la mode ! » annonce Thomas Lourençon – DG H&M France.
Et H&M avait bien besoin de ce coup de booster car depuis l’arrivée de Primark, les cibles privilégiées du suédois s’étaient plutôt tournées vers la chaîne irlandaise.