La proximité selon le groupe NAP : Maison de la Presse présente « convergeance »

C’est un fait : le marché de la presse baisse, les commerces de centre-ville ont besoin de coups de pouce et les attentes des clients changent. L’image de Maison de la Presse apparaît de plus comme quelque peu vieillotte.
Le groupe NAP, propriétaire de l’enseigne et 4ème acteur de ce marché, a décidé de créer un nouveau concept pour dynamiser ce type de commerce.
Cofordis vous présente « Convergence » et vous explique pourquoi c’est un modèle à regarder de prés.

Un véritable magasin de proximité

Après 2 ans de réflexion et d’enquêtes, tout est nouveau : le logo, la déco, les services, l’implantation, la digitalisation !
Une façade épurée et ouverte vers le client, une vitrine digitalisée, le sol façon bois, un éclairage directionnel, un plafond noir, du mobilier bois et noir où des niches entourées de jaune attirent l’œil du client sur des livres etc, une zone de caisse jaune avec une nouvelle ergonomie, des espaces bien identifiées : tout a été pensé pour apporter une nouvelle expérience au client.
« Le lancement de ce nouveau concept Maison de la Presse est le fruit d’une longue réflexion menée avec nos équipes sur l’optimisation et la lisibilité de notre offre produitsNous nous sommes servis du magasin de Lyon (ndlr : Lab’Store de la marque) également exploité en succursale, pour tester de nouvelles idées de présentation » commente Nicolas Vuittenez, responsable des enseignes et du concept.
Grâce aux îlots centraux, cette nouvelle structuration architecturale place le commerçant comme étant un « référent ».

Quand proximité rime avec services

Ce commerce nouvelle génération se veut plus proche des clients, tout en proposant une offre cross-canal afin de répondre à une large demande.
On retrouve en un lieu unique, un univers culturel (titres de presse, livres), ludique (jouets pour enfants Lego et Playmobil), de la papèterie, carterie, des cadeaux (bijoux, bougies et autres goodies), des confiseries, de la téléphonie (accessoires, smartphone Wiko, partenariat avec Free pour les abonnements), de l’expédition de colis (accord avec DHL), jeux à gratter FDJ, paris PMU, e-cigarettes.
« Nous nous sommes demandés comment relancer les Maisons de la Presse dans un nouveau modèle économique avec une vision plus élargie. Le tout étant d’arriver à un tronc commun d’offres identifiables par le consommateur » rapporte Arnaud Ayrolles – Président de NAP.
Les horaires d’ouverture sont également étendus afin de correspondre au mode de vie des clients. La relation client-commerçant est alors personnalisée.

Proximité, modernité, culture et plaisirs

Ces 4 mots résument à eux seuls l’identité de « Convergence ».
Arnaud Ayrolles précise que « ce concept est une véritable rupture qui permet aux commerces culturels de proximité d’incarner une véritable modernité. »
Définitivement actuel, ce nouveau concept relève le défi de la digitalisation, capitalise sur le potentiel de prescription et l’engagement des commerçants-adhérents. Être plus proche des clients est un moyen pour le groupe NAP de contrecarrer le développement du e-commerce.
De plus, ce « relooking » des Maisons de la Presse amène une véritable montée en gamme de l’image de l’enseigne.

Testé à Farébersviller en Moselle, puis à Paris 17ème au cœur du quartier Batignolles-Clichy totalement renouvelé, « Convergence » est un succès : +12,5% sur la librairie, +18% pour les jouets, +25% pour la confiserie…
25 à 35 magasins devraient être transformés selon ce nouveau concept d’ici la fin de l’année, pour atteindre un rythme de 130 à 150 rénovations par an.
Ce lancement aura rapidement le soutien d’un site web revu et corrigé.
L’objectif de NAP est de remporter l’adhésion totale des commerçants de l’enseigne ; le groupe compte 1 500 points de vente indépendants dans l’hexagone (Maison de la Presse et Mag Presse) et ce ne sont pas moins de 800 000 clients qui franchissent les portes de ces magasins chaque jour.