Les plaques minéralogiques : outils de reconnaissance « faciale »

 

Aujourd’hui tout est connecté. Le 3.0 est partout : montres, bracelets, lampes qui changent de couleur selon l’actualité, lunettes, canapé, selles des chevaux …

Les voitures et la grande distribution ne pouvaient y échapper.

Si cela devait arriver, ce qui est plus original, c’est que ces 2 domaines se connectent ensemble avec 2 objectifs précis ; le client aura tout à y gagner : un gain de temps et sa sécurité.

 

Un Drive encore plus rapide

Il sera bientôt inutile de se présenter par interphone au drive de son supermarché, pour récupérer ses courses commandées sur internet.

K2 Corp développe une borne drive capable de reconnaître le client par sa seule plaque minéralogique.

« Nous travaillons sur un projet de drive où la personne est reconnue dès son arrivée avec sa plaque minéralogique. L’information est transmise aux équipes du site en temps réel, ce qui leur fait gagner du temps » explique Pascal Rolin, le dirigeant de K2 Corp.

Et nous savons tous qu’aujourd’hui, le client ne veut plus attendre !

Un terminal de paiement « automobile »

C’est Auchan qui se lance dans l’aventure.

Sa filiale bancaire Oney et PSA, constructeur automobile, coopèrent pour la sortie d’un prototype de véhicule encore plus intelligent.

Le but : payer depuis sa voiture, sans avoir à sortir sa carte bancaire !

Le principe : une interconnexion entre la reconnaissance des plaques minéralogiques et l’ordinateur de bord du véhicule.

En s’inscrivant dans une base de données appelée Automatric, le client est automatiquement reconnu en se plaçant devant la caméra de surveillance et le paiement se fait tout seul : terminé l’attente pour payer ! « le passage en caisse reste encore le point le plus irritant pour le consommateur » confirme Jean-Pierre Viboud, Directeur Général de Oney Banque Accord.                Selon Oney, ce système (déjà testé au Portugal et en Espagne) permet un gain de temps de 30 à 50% lors de l’achat de carburant.

Si la carte bancaire reste dans la poche … ou à la maison pour les étourdis, il est nécessaire, pour des raisons évidentes de sécurité, de taper un code secret avant de pouvoir se servir.

« Nous sommes particulièrement fiers de nous associer avec le Groupe PSA pour cette première mondiale » confie Jean-Pierre Viboud. « L’émergence de la voiture connectée, qui ouvre de nouvelles voies et de belles opportunités pour les services embarqués, coïncide avec l’envol indéniable du secteur du paiement ».

 

Ne plus s’annoncer en arrivant au Drive, ne plus sortir sa carte bancaire pour payer son carburant en grande surface, toujours dans la course au gain de temps, au service ++ pour le client, on peut se demander jusqu’où ira l’avancée technologique sans risquer une intrusion dans la vie privée de la clientèle !

Nous sommes vraiment dans l’air du encore et toujours plus … et de l’amélioration de l’expérience d’achat.