Smart speaker : Profil type de l’utilisateur d’un assistant vocal aux U.S.A

S’il ne fait aucun doute que ces appareils vont rapidement envahir notre quotidien, aux Etats Unis, c’est déjà fait !

Le rapport** de Voicebot Smart Speaker Consumer Adoption publié en mars, fait un portrait très détaillé de l’utilisateur américain, mais la parole a également été donnée à ceux qui n’en possèdent pas.
En 2017, les assistants vocaux ont été le cadeau N°1 pour les fêtes ;
16% des participants à cette étude ont soit offert, soit reçu un haut-parleur intelligent.
Autant d’informations qui interpellent quant à l’avenir de ces petites machines.
19,7% des adultes ont accès à un smart speaker …

…  soit 1 sur 5, sachant que 2 ans auparavant, ils étaient moins de 1% ! Et ce sont principalement des hommes qui les utilisent (57,8%). Le nombre d’utilisateurs s’élève donc à 47,3 millions***.

Si ces personnes vivent dans une maison où ils ont accès à un smart speaker, 85% des ménages en ont plus de 2.  Un tiers n’en possède qu’un ; le marché est donc loin d’être saturé.

A chaque pièce son haut-parleur intelligent ?

Le salon est la pièce où il est le plus souvent installé (45,9%. En même temps, c’est là où se rassemble le plus de personnes), suivi par la cuisine (41,4%) et la chambre (36,8%).
Il reste encore un appareil domestique avec seulement 2,7% d’utilisation au bureau, soit le plus faible usage/pièce.

Pour quoi faire ?

Ecouter de la musique, faire des achats, se renseigner sur la météo … les occasions ne manquent pas d’y faire appel.
On remarquera que les 7 catégories qui arrivent en tête, ont la même fréquence d’usage mensuel ou quotidien.

Avec 63% d’utilisations quotidiennes et 77% hebdomadaires, il est clair que les smart speakers prennent de plus en plus de place dans notre vie : 34% des possesseurs l’utilisent plusieurs fois par jour.

Une nouvelle façon d’acheter.

Les experts sont plutôt sceptiques quant au développement du commerce via les smart speakers, mais les chiffres tendent à prouver qu’ils pourraient devenir centrale d’achat.
11,5% des possesseurs de haut-parleurs intelligents achètent vocalement chaque mois, 26% ont déjà testé au moins une fois, tandis que 16,7% de la population envisageraient d’essayer.

Amazon vs Google

Amazon c’est 72% du marché américain suivi par Google (18,7%). Une avance qui peut s’expliquer par une mise sur le marché 2 ans avant Google, qui a tout de même fait une percée impressionnante en 2017. L’écart devrait se resserrer en 2018 :
en 3 mois Google Home Mini a dépassé les ventes du Google Home. Amazon, de son côté, lance son Amazon Dot…

Amazon chez les plus riches

Ce sont les foyers aux revenus supérieurs à la moyenne nationale qui ont le plus tendance à acheter des appareils Amazon (7,5%). Ceux aux ressources plus faibles se tournent vers Google (20,6%). Il semble donc les possesseurs de smart speakers Google suivent le même parcours que pour les smartphones IOS ou Android.
Amazon Prime regroupant beaucoup plus de foyers aux revenus élevés, c’est un net avantage pour Amazon.

Autre cible : les possesseurs d’Iphone.

Les utilisateurs d’IOS sont une très bonne cible et des possesseurs à fort potentiel … mais pas pour Google.
Apple (qui va sortir son luxueux HomePod) et Amazon ciblent les foyers multifournisseurs … qui ont de plus hauts revenus.
D’ailleurs, 76,7% des possesseurs de téléphone IOS ont déjà utilisé Siri, tandis que 42,7% des utilisateurs Android ont utilisé Google Assistant.

Les acquisitions de haut-parleurs intelligents ont progressé bien plus vite que les smartphones ; elles ont même dépassé les prévisions.
Si 37,9% des personnes qui n’ont pas de smart speakers se disent pas intéressés par le produit, 16% craignent pour la protection des données de leur vie privée.
Même si Amazon, Google et les autres affirment prendre toutes les précautions pour protéger la vie privée des consommateurs, l’affaire Facebook risque de semer encore un peu plus le doute.
Malgré tout, 9,8% des personnes interrogées envisagent d’acheter un smart speaker cette année.

 

* haut-parleur intelligent

** Etude online en janvier 2018 sur 1 057 adultes américains de 18 ans et +.

*** L’étude d’Infinite Dial annonce même 51 millions de propriétaires.