Un robot pour faire ses achats ? Bienvenue au super assistant !


Ce n’est pas R2D2 qui s’invite dans votre supermarché, mais WiiGO !

C’est parce qu’il est en fauteuil depuis ces 14 ans, que Luis de Matos a fondé la start-up Follow Inspiration pour créer une machine qui faciliterait la vie des personnes âgées, enceintes, handicapées qui n’auraient plus à porter leur panier sur leurs genoux. La jeune maman généralement limitée par la poussette sera ravie d’utiliser ce robot qui la suivra « roue à roue ».

Elaboré en 2013, testé avec succès en 2016, WiiGO sera disponible dès mars prochain. Loin d’être une toquade, « la robotique va engendrer une révolution des modes de vie comparable à celle de l’ordinateur connecté ou du téléphone portable », avance Bruno Bonnell, PDG de Robopolis*.


Bye Bye le chariot, bonjour le robot …

Facile à utiliser, WiiGO a fait l’unanimité lors des tests en situations réelles. « Nous avons voulu apporter un nouveau service et répondre à des attentes de nos clients pour améliorer leur confort d’achat » remarque Lucie Canel (chef de projet à la direction innovation opérationnelle d’Auchan Retail France). « Notre but est d’apporter un service avant, pendant et après l’achat », ajoute Denis Vanbeselaere -directeur de l’innovation Auchan. «mais au prix actuel (10 000€), il est impossible d’en doter nos 120 magasins.» Si WiiGO séduit d’autres enseignes (Intermarché et Bricomarché sont déjà conquis), la multiplication des commandes amènera à une fabrication en série et donc à une baisse estimée du prix de vente de 30%.

 

Un compagnon de courses facile à utiliser …

Du haut de son mètre 60, WiiGO suivra l’utilisateur partout dans le magasin, tout en gardant une distance de sécurité d’1m50 minimum.

Concrètement : en échange de sa carte d’identité, le client récupère son WiiGO, accroche son sac sur les poignées et appuie sur la touche « démarrer » de l’écran tactile. Le robot scanne la silhouette de son client via le système de reconnaissance visuelle fixé au-dessus de l’écran : les achats peuvent commencer ! Equipés de capteurs, la machine est paramétrée pour éviter les obstacles et les autres personnes, tout ça en silence. Gros avantage, WiiGO ne nécessite aucun aménagement de l’agencement des magasins ; il se faufile dans des passages de 90cm de large. Il stoppe dès que le client s’arrête et/ou dépose un article dans son sac et peut rouler à une vitesse de 4km. S’il perd son client, il bipe. Petit bémol ; si ce robot peut porter une charge de 40kg, on ne peut y mettre qu’un seul sac.

A l’heure où le vieillissement de la population s’accroît, améliorer l’autonomie des personnes dépendantes est un enjeu économique non négligeable.

Apporter un service gratuit pour permettre à des personnes de pouvoir continuer de faire leurs courses est également un gage de fidélisation d’une clientèle pour qui pousser un chariot est compliqué voire impossible. Cette démarche s’inscrit ainsi dans la notion de proximité et de services de la clientèle. La robotique d’assistance a donc de beaux jours devant elle.

 

 

 

 

 

*société spécialisée dans la création de robot à usage domestique ou professionnel.