EEG : Une innovation qui simplifie la vie des clients

Le shopping de demain est en marche et il devra regrouper les avantages des différents canaux de vente : le e.commerce, les smartphones et les magasins traditionnels.

La publicité comparative est féroce car 80% des français se focalisent sur un critère : le prix.

C’est là que les EEG (Etiquettes Electroniques de Gondole) entrent en jeu !


eeg-en-rayonLe principe :

Nous vivons dans l’ère de l’information et l’acte d’achat n’y échappe pas ; il est courant qu’un acheteur se renseigne avant d’acheter.
Les GMS sont elles aussi rentrées dans la course aux produits les moins chers avec des spots télés, des affiches 4×3, des caddy « témoins » à l’entrée des magasins et maintenant avec les étiquettes connectées électroniquement.

Cette nouvelle technologie permet une actualisation des prix en temps réel, d’où une meilleure information pour le client, jour après jour, sur des produits sélectionnés.  On peut y voir là un moyen d’accrocher de nouveaux clients, de rassurer ceux qui le sont déjà et aussi de les fidéliser. Pour éviter toute confusion avec le prix réel, le prix des concurrents est barré.

Cette innovation permet également de séduire des clients qui auparavant n’allaient pas chercher des informations comparatives sur internet. C’est plus facile et rapide à utiliser que les bornes-scan de prix : l’information en un regard !

eeg

E.Leclerc montré en exemple en France.

L’ADN de cette enseigne, c’est la course aux prix les plus bas. Elle ne pouvait pas passer à côté de ce moyen qui lui fait franchir un nouveau cap dans sa communication de « Leclerc est le moins cher ». Et c’est le E.Leclerc de Quimper avec 3000 étiquettes électroniques actualisées 3 fois par jour qui fait figure de test, grâce à une solution spécialement conçue pour et avec l’enseigne.

Si aujourd’hui les magasins utilisent cette nouvelle technologie comme afficheur de comparaison de prix, on peut facilement imaginer à quoi les EGG peuvent également servir : affichage des avis clients par le système d’étoiles que l’on retrouve sur les sites internet des marques, de la composition des produits, des allergènes potentiellement présents, du QR code lien de la fiche produit complète, voir du code nutritionnel demandé par le Ministère de la Santé pour un futur proche.       L’étiquette électronique répond ainsi aux exigences du cross-canal.