Innit, encore plus fort que nutri-score ! (1/2)

On connaît déjà Yuka, Nutri-Score, mais une nouvelle solution vient secouer le petit monde du « manger mieux ».
Cofordis s’intéresse à INNIT, cet outil qui promet d’aider les consommateurs à mieux faire leurs courses pour manger selon leurs besoins.

Lancé aux États-Unis en 2013, INNIT est désormais accessible sur les applications mobiles et les sites de e-commerce de Carrefour et d’Intermarché. Plus qu’un simple outil permettant de personnaliser ses courses, INNIT entend offrir au consommateur une transparence totale sur la composition des produits qu’il est susceptible d’acheter.
Pour Thierry Cotillard – ex-Président d’Intermarché et de Netto, « rejoindre INNIT c’est poursuivre le combat pour l’information du consommateur et sa liberté d’acheter en toute connaissance de cause sur l’origine, les conditions de fabrication, la qualité nutritionnelle et la santé … Cela se conjugue à notre combat du « mieux manger ».

Un fonctionnement simple

Le principe est que pour bien manger il faut savoir ce qu’il y dans les aliments que l’on ingère.
Là où cela se complique c’est que chaque personne n’a pas les mêmes besoins. Certaines sont allergiques au gluten, aux fruits à coques, au lactose, d’autres veulent manger vegan, bio ou suivent un régime de sportif.
Alors pour répondre à ses attentes, la solution digitale INNIT compile les données de chaque utilisateur : c’est le Score Innit.

Sur le site de e-commerce de Carrefour ou d’Intermarché, en cliquant sur l’onglet INNIT, vous créez votre profil au moyen de différents filtres pour obtenir un score de 0 à 100 points.
La répartition standard est la suivante :
60 points pour la nutrition : en s’appuyant sur le Nutri-Score, les informations concernent l’énergie, les fibres, le sucre, les acides gras saturés, les graisses, le sel, les protéines et les glucides.
30 pour les additifs : de naturels ou de synthèses, ils améliorent le goût, l’aspect, la texture ou la conservation d’un produit. INNIT se base sur les recommandations de l’ANSES, EFSA et IARC pour donner ses notes. La classification est celle de l’UFC Que Choisir.
10 pour le biologique : chaque produit bio a un bonus de 10 points et concerne ceux ayant le label français AB et/ou européen Eurofeuille.

Chaque utilisateur peut ensuite personnaliser ces données selon ses préférences ou contraintes alimentaires.
L’algorithme d’INNIT est configuré selon les spécificités de l’alimentation française, le tout validé par un comité indépendant d’experts scientifiques français.

Pour une lecture plus facile, des pastilles de couleurs sont attribuées à 6 catégories:
– 80 – 100 points = très bon (vert foncé)
– 60 – 79 points  = bon (vert clair)
– 40 – 59 points = correct (jaune)
– 20 – 39 points = faible  (orange)
– 0 – 19 points = très faible (rouge)
– à éviter = par choix ou intolérance (main rouge)

Le plus d’INNIT précise Chen-Do LU – Directeur produit Europe INNIT, c’est « qu’une même référence aura une notation différente selon le profil du consommateur et ses objectifs ».

Aller encore plus loin

Si le crédo d’INNIT est « de garantir des conseils nutritionnels fiables et indépendants aux consommateurs », elle se positionne également comme « une véritable Intelligence Alimentaire au service du mieux vivre et du mieux manger ».
Et c’est pour cela que les objectifs de développement d’INNIT sont ambitieux.
« J’ai toujours considéré que bien se nourrir était indissociable d’une vie saine, tant la nourriture contribue à la fois au plaisir, au bien-être et à la convivialité » déclare Eugenio Minvielle, le Fondateur et Président d’INNIT.

A terme, il devrait être possible grâce à INNIT Cuisine, de visionner des recettes personnalisées et adaptables selon le profil du consommateur, voire même d’être en lien avec les fours connectés qui détermineront automatiquement le mode et la durée de cuisson du plat choisi.
Dès cette année, INNIT permettra de lier liste de courses et planification des repas. INNIT veut révolutionner la manière de faire ses courses. Carrefour et Intermarché y ont vu l’opportunité de se démarquer des autres enseignes de la grande distri.
Pourquoi ? Le résultat est-il à la hauteur des espoirs ? Suite de cette aventure INNIT en partie 2 …