L’implication du salarié est-elle un booster de performance ? (partie 2)

Avoir su créer l’implication de ses salariés est une première étape.

La seconde phase est tout aussi importante, voire plus : savoir entretenir cette implication.

De nombreuses sociétés font références en la matière avec des méthodes parfois différentes mais toutes aussi efficaces.

Il existe plusieurs façons de faire perdurer l’implication des salariés dans leur entreprise. On peut en effet agir sur 3 sphères : humaine, environnementale et professionnelle.

Quelques exemples pour maintenir l’implication de ses collaborateurs en agissant sur la sphère humaine ?

  • Etre à l’écoute : la compagnie HCL Technologies (Inde) mise sur la parole pour tisser des relations plus étroites avec ses employés. Un portail leur permet de donner leur avis sur tous les sujets en rapport avec l’entreprise et même de s’adresser à leurs supérieurs hiérarchiques. Ils peuvent poser des questions sur un problème précis afin d’en trouver la solution et tout cela sur un mode collégial.
  • Impliquer : l’un des mastodontes mondiaux s’est engouffré dans cette tendance. Google donne du temps libre à ses employés ayant un but précis. Tout salarié qui a un projet précis (produit, application etc) pourra dégager du temps pour le mettre au point et ensuite le réaliser dans son entreprise.
    Google propose également de participer à des « projets de Social Business », toujours dans le but de susciter l’envie des salariés d’établir une collaboration avec son entreprise.
  • Le bien-être des employés : SFR peut être citée en exemple avec la création d’une conciergerie au sein de son campus. Le salarié y trouvera des services de cordonnerie, de blanchisserie, de livraisons, d’aide dans les relations avec les administrations …
    Objectif : décharger le salarié des contingences matérielles et personnelles pour mieux se concentrer sur son travail.Le regroupement des employés sur un seul site permet également de mieux se parler, de partager, de réfléchir ensemble, avec les représentants du personnel.
  • Une démarche solidaire : Le groupe Soparind Bongrain a choisi l’Arrondi Solidaire pour impliquer ses collaborateurs. Basé sur le volontariat, les centimes du salaire net mensuel des employés sont retenus. Ils peuvent ajouter jusqu’à 5€ de don. Le montant prélevé sera remis à une action solidaire que le salarié peut choisir. Ces démarches citoyennes renforcent la fierté d’appartenance des salariés à leur entreprise.
    La société IT quant à elle, encourage ses collaborateurs à adhérer à son programme HHH (Heads, Hearts & Hands) en leur libérant 8 heures sur leur temps de travail (heures qui sont payées) pour aider au montage/démontage de Solidays ou pour aider les bénévoles de L’Enfant à l’Hôpital.

Rendez vous dans 15 jours pour voir les modes d’action sur les sphères environnementale et professionnelle.